mardi 15 septembre 2015

ACTUALITE DE L'ASSOCIATION OCTOBRE 2015

L'Association reprend du service et propose l'ouverture 
d'un Atelier mensuel de THEATRE GESTUEL en LSF
en partenariat avec l'Association NA/compagnie Pernette 

www.compagnie-pernette.com

Au studio de Danse de la Friche Artistique de Besançon.



video

REUNION D'INFORMATION
JEUDI 1er OCTOBRE 2015
A 20H
Au studio de Danse de la Friche Artistique de Besançon
10 avenue de Chardonnet

25000 Besançon

"Théâtre Gestuel en LSF"par Virginie Lasilier comédienne bilingue LSF
Un atelier mensuel de théâtre gestuelle en Langue des Signes Française (LSF) 
à destination des adultes sourds et non sourds.
C'est une invitation au bien-être et à laisser aller sa créativité en explorant les possibiltés théâtrales et dansées de la LSF. 
Pour les entendants,  c'est l'opportunité de plonger dans le monde du silence où les mains ont la parole. 
Nous explorerons en groupe, les différents chemins que peut prendre la communication et l'expression non verbale 
pour se dire, se raconter et créer ensemble une gestuelle poétique qui sera tantôt danse, tantôt mime voir language . L'atelier proposera un travail d'échauffement, d'improvisation gestuelle et d'écriture en mouvement.

Premiers Ateliers prévus:  26 novembre et 10 décembre de 20h à 22h
Participation 7 euros / atelier
Premier atelier gratuit
info/inscription: sms 06 64 12 22 69
orejaaa@hotmail.com

mardi 2 septembre 2014

ON PARLE DE SOLINDO SUR LA TOILE...


Interview de Virginie Lasilier en LSF  
Wawancara dalam bahasa isyarat

Festival du Film de Douarnenez 2014 # Art'Pi



Interview de Virginie Lasilier en Français oral
Cinéma de St Etienne 2009


video



mardi 15 juillet 2014

ACTUALITES SOLINDO EN BRETAGNE


Gouel ar Filmoù / Festival de Cinéma de Douarnenez


37e édition du Festival du 22 au 30 août 2014.



"Quand je serai grand-e..."


Film documentaire réalisé par Anouk Azar & Virginie Lasilier
Pour l’Association Solindo, produit par Kinokho Studio. 2005. 26 min.


Indonésie, île de Java, dans une petite école de campagne qui regroupe des enfants de tous handicaps, Anouk Azar filme les enfants  dans leur quotidien à  l’internat. On les découvre tantôt occupés à la cuisine, à jouer dans la cour ou autour du puits. Dans le petit village de Minggir niché au cœur des rizières, les après-midi se suivent et se ressemblent.
Huit enfants qui présentent  un handicap se livrent avec humour et tendresse et nous confient leurs aspirations pour le futur.

http://www.festival-douarnenez.com/fr/accueil

lundi 17 septembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE EN LSF


COMMUNIQUE DE PRESSE ASSOCIATION ACPE : Association Contre la Prostitution des Enfants.

8 ans de prison pour Gérard Carayon 
Accusé de viol sur mineurs en Indonésie 
Une action aboutie pour l’ACPE, partie civile! 

Ce retraité installé en Indonésie et Président d’une Association venant en aide à des enfants handicapés (Association France Indonésie), a été condamné au petit matin du 8 septembre 2012, par la Cour d’Assises de Paris pour viols par personne ayant autorité sur deux mineurs indonésiens vulnérables, entre 1996 et 2004.

Il comparaissait en vertu des lois sur l’extraterritorialité, qui permettent de juger en France les crimes commis à l’étranger par des ressortissants français. Arrêté en France à sa descente d’avion en 2008, et après un an et demi de détention provisoire, il avait disparu sans donner de nouvelles. Sous le coup d’un mandat, il a été interpellé en Août 2012 à la frontière franco-italienne et a comparu détenu, lors de l’audience marathon du 7 Septembre 2012 alors que la Cour pensait avoir à le juger en son absence. La cause de ces enfants victimes n’était pourtant pas gagnée à l’ouverture du procès…

L’accusé niait les faits qui lui étaient reprochés, comme depuis le début de l’affaire. Il s’agissait, selon lui, d’un complot monté par un humanitaire français sourd qui aurait influencé les dépositions des victimes. Le recueil des paroles des trois enfants qui avaient porté plainte s’était fait « dans des conditions artisanales », sur la base de questions sous-entendant à priori la culpabilité de l’accusé, dénonçait l’avocate de l’accusé. Il est vrai que la différence entre les deux cultures, la barrière constituée par la langue des signes et sa traduction de l’indonésien en français, le recueil des informations sur des faits situés à des milliers de kilomètres, rendaient l’enquête difficile et révélait, selon les magistrats, la complexité de l’application de ces lois d’extraterritorialité.
 La rétractation de l’un des trois enfants, considéré par G. Carayon comme son fils adoptif et auquel il avait fait construire plus tard une maison, fragilisait d’autant le témoignage des deux autres. Toutefois, aux questions précises qui lui étaient posées par le Président, le représentant du Parquet, ou l’Avocat des parties civiles, l’accusé répondait de manière évasive et souvent déplacée en reportant la responsabilité de cette affaire sur ce jeune volontaire qui avait le premier recueilli les plaintes des victimes. « Classique », selon l’Avocat Général, pour un accusé qui « n’a rien à dire » pour démentir les faits qui lui sont reprochés.

La clarté et la pertinence des déclarations des différentes personnes appelées à la barre, en particulier, de la Présidente de l’association SOLINDO, dont il faut souligner l’implication et la persévérance à faire connaître cette affaire auprès des autorités judiciaires, du jeune volontaire sourd, objet des reproches de l’accusé, du policier retraçant les détails de l’enquête, ont permis d’apporter une nouvel éclairage aux faits attribués à l’accusé.

 Maître Léa Forestier, avocate de l’ACPE, Association Contre la Prostitution des Enfants, représentait également une des victimes qui s’était portée partie civile par courrier. Elle s’est félicitée que les enfants, aujourd’hui devenus adultes, aient pu se faire entendre à travers ce procès et a fait valoir notamment les violences tant physiques que psychologiques endurées par ces très jeunes handicapés, en relisant quelques passages les plus crus de leurs témoignages. « Les détails donnés par les enfants ne pouvaient être inventés » a-t-elle déclaré.

L’ACPE rappelle que trop peu d’abus sexuels commis à l’étranger sur des enfants, rendus vulnérables par le handicap, la pauvreté, l’absence de soutien familial ou l’indifférence des autorités locales, aboutissent à des sanctions. Elle se réjouit que la Cour d’Assises de Paris ait pu envoyer un message fort d’espoir aux enfants qui en sont victimes et aux associations locales et internationales qui les soutiennent. La peine très lourde, prononcée par la Cour d’Assises, reconnaît la gravité des agissements subis par les victimes.

PRESS RELEASE • BAHASA INDONESIA

Terdakwa Pelecehan Seksual, Gerard Carayon, akan Disidangkan Jumat, 7 September 2012 PARIS. Pada tanggal 7 September 2012, pukul 9.30 waktu Paris, akan diselenggarakan sidang pidana mengenai dugaan kasus pemerkosaan dan pelecehan seksual terhadap anak berkebutuhan khusus (disable). Sidang dengan terdakwa Mr Gerard Carayon alias Roddy de la Tour ini akan dilaksanakan di Pengadilan Tinggi Palais de Paris, di Perancis. Tindakan yang dipidanakan berlangsung di wilayah Indonesia dalam kurun waktu antara tahun 1996 dan tahun 2004. Mr Gerard Carayon alias Roddy de la Tour, warga negara Perancis, merupakan seorang pensiunan asal Perancis yang selama kurun waktu dugaan tindak pidana terjadi tersebut bermukim di daerah Berbah, Sleman, Yogyakarta, Indonesia. Selama di Indonesia, Gerard memimpin sebuah organisasi yang mempunyai tujuan membantu anak-anak tuna rungu dan berkebutuhan khusus (disable) bernama Association Echanges France Indonesie. Para korban dugaan pemerkosaan dan pelecehan seksual yang dilakukan Gerard berjumlah tiga orang dan semuanya merupakan warga negera Indonesia. Ketiga korban tersebut masih di bawah umur pada saat mengalami pelecehan tersebut. Anak-anak tersebut adalah anak tuna rungu. Salah satu dari ketiga korban, akhirnya mengambil keputusan untuk mengadukan tindakan dan pelakuan keji yang dialaminya. Kesaksiannya disampaikan kepada sukarelawan asal Perancis yang juga kebetulan seorang tuna rungu. Kesaksian itu lalu disampaikan ke Konsul Perancis Yogyakarta yang menjabat waktu itu. Pihak Konsul Perancis selanjutnya menindaklanjutinya dan menyampaikannya ke Atase Keamanan Dalam Negeri yang bertugas di Kedutaan Besar Perancis di Jakarta pada waktu itu. Atase tersebut kemudian menginformasikan pihak kepolisian di Perancis mengenai tindakan yang dilakukan Gerard Carayon pada ketiga anak tuna rungu tersebut. Berkat extraterritoriality law, terdakwa yaitu Gerard Carayon, berhasil diamankan sehingga tuntutan hukum terhadapnya dapat dilaksanakan. Sejak tahun 2002, Solindo, sebuah NGO Perancis yang mendukung dan mempromosikan berbagai usaha kerjasama antara komponen masyarakat tuna rungu dan orang yang dapat mendengar, antara Perancis dan Indonesia berjuang melawan diskriminasi telah mengikuti perkembangan berkas kasus ini. Mereka mendukung perkembangan dan senantiasa mengawasinya supaya dapat sampai ke pengadilan. Sejak tahun 2009, ACPE (Association Contre la Prostitution des Enfants) sebuah NGO yang berusaha melindungi Hak Anak dan melawan Prostitusi Anak telah memutuskan mewakili para korban dan mengadvokasi perjuangan mereka. Demikian, press release ini kami buat. Silakan untuk menyebarluaskan informasi. Bila berada di Paris datanglah beramai-ramai untuk menyaksikan sidang sebagai dukungan kepada anak-anak korban pelecehan yang pada persidangan ini tidak akan dapat menghadirinya.

mercredi 5 septembre 2012

ACTUALITES A PARIS

Venez soutenir les enfants sourds Indonésiens victimes de viols et agressions sexuelles.  
Le 7 septembre 2012 à 9h30, Palais de Justice de Paris 
10 bd du Palais 75001 PARIS 
Cour d’Assises du Palais de justice de Paris 
Première section - Salle 1 (Grande cour)  

Ce procès porté devant la Cour d’Assises du Palais de justice de Paris concerne un cas de viols et agressions sexuelles en Indonésie imposés à des enfants sourds entre 1996 et 2004 par un ressortissant français. L’accusé, Mr Gerard Carayon dit Roddy de la Tour, retraité français, était installé en Indonésie dans la région de Yogyakarta à Berbah et présidait l’Association Echanges France Indonésie qui venait en aide aux enfants sourds et handicapés. Les victimes au nombre de trois et de nationalité indonésienne, étaient mineures au moment où il a commencé à abuser d’elles. Ces enfants sont sourds. L’un d’entre eux s’est un jour décidé à dénoncer les horreurs qu’on lui faisait subir. Le témoignage recueilli, dans un premier temps par un bénévole sourd français puis relayé à l’époque par le Consul honoraire de Yogyakarta avait été ensuite transmis à l’attaché de sécurité intérieur en poste auprès de l’Ambassade de France à Jakarta qui avait alors signalé les faits aux services de police en France. Grâce aux lois d’extraterritorialité, l’accusé a pu être arrêté lors d’un de ses passages en France afin qu’une procédure judiciaire à son encontre puisse être ouverte. Depuis 2002, l’Association Solindo qui a pour but de favoriser et promouvoir différents types d’initiative de coopération entre les communauté sourde et entendante entre la France et l’Indonésie et de lutter contre les discriminations a suivi de très près le dossier pour le faire avancer et veiller à ce qu’il soit porté en justice. Depuis 2009, L’ACPE Association Contre la Prostitution des Enfants a décidé de se constituer partie civile.